Cancer du sein en France : « La maison brûle et on regarde ailleurs » André Cicolella donne l’alerte

Sommaire

Cancer du sein en France : "La maison brûle et on regarde ailleurs" André Cicolella donne l'alerte
Ecouter l'article
Getting your Trinity Audio player ready...

France Inter interviewait ce mois-ci André Cicolella, chimiste, toxicologue, et président du réseau environnement santé, sur l’impact de l’environnement sur le cancer de sein en France.

État des lieux sur l’urgence du cancer du sein

Le cancer du sein est devenu un enjeu majeur de santé publique en France, plaçant le pays au sommet des statistiques mondiales selon le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC). En 2022, pas moins de 61 000 nouveaux cas ont été diagnostiqués, révélant ainsi l’urgence de s’attaquer aux causes environnementales de cette maladie.

Le cancer du sein en France : Un problème croissant

La France occupe désormais la première place mondiale pour l’incidence du cancer du sein, selon les données du CIRC. Cette tendance alarmante met en lumière l’ampleur du problème et la nécessité d’une action immédiate. Ces chiffres sont préoccupants, car le cancer du sein reste la première cause de décès par cancer chez les femmes en France. Chaque année, près de 12 000 femmes meurent des suites de cette maladie.

Les causes principales mises en avant relèvent majoritairement des habitudes de vie, comme on le sait très bien : le tabac, l’alcool, la sédentarité et les traitements hormonaux.

L’impact de l’environnement sur le cancer du sein

Néanmoins, les causes environnementales s’imposent également comme des causes majeures, qui ont tendance à passer au second plan des campagnes de prévention et d’action.

« La dimension environnementale reste assez largement ignorée alors qu’on a des données scientifiques qui montrent que c’est une cause majeure », indique André Cicolella.

En effet, plus de 920 substances chimiques ont été identifiées comme étant impliquées dans le développement de cette maladie.

Agir et prévenir sans attendre

L’importance de la prévention et de l’éducation médicale

Pour inverser cette tendance, il est impératif de revoir notre approche de la santé et de la prévention. Cela passe notamment par une meilleure formation des professionnels de la santé sur les impacts environnementaux sur la santé, un domaine largement sous-estimé dans les cursus actuels.

Perspectives d’avenir et actions à entreprendre

Pourtant, malgré ces données alarmantes, la sensibilisation et l’action restent insuffisantes. Les chiffres prévisionnels du CIRC pour les prochaines décennies sont encore plus préoccupants, avec une estimation de 37 % d’augmentation des décès liés au cancer du sein d’ici 2050. Ces chiffres sont une sonnette d’alarme qui ne peut être ignorée.

La campagne de prévention et d’Octobre Rose, qui célèbre bientôt ses 30 ans, représente une opportunité cruciale pour redéfinir les stratégies de lutte contre le cancer du sein pour réduire l’incidence de cette maladie dévastatrice.

Sources :

Cancer du sein : le point sur les facteurs de risque environnementaux. (s. d.). Institut Curie. https://curie.fr/dossier
pedagogique/cancer-du-sein-le-point-sur-les-facteurs-de-risque-environnementaux

Jennifer E. Kay , Julia Green Brody, Megan Schwarzman,, and Ruthann A. Rudel,Application of the Key Characteristics Framework to Identify Potential Breast Carcinogens Using Publicly Available in Vivo, in Vitro, and in Silico Data Environmental Health Perspectives, 10 January 2024 Volume 132, Issue 1 CID: 017002 https://doi.org/10.1289/EHP1323



Ce qui pourrait aussi vous intérésser