Quel business modèle pour les entreprises de santé numérique ?

Sommaire :

image d analyse financiere
Ecouter l'article

8 Français sur 10 utiliseraient une application santé d’après une étude d’Airship (2023). Cela ne signifie pas pour autant qu’un modèle out of pocket des patients se dessine. Car le modèle économique principal semble demeurer l’achat hospitalier. Et les limites de la « bulle » de la santé numérique semblent également commencer à se dessiner. N’en témoignent les récents articles sur des acteurs connus qui sont aujourd’hui en difficulté.

Les Français adoptent progressivement les solutions numériques

D’après une étude commandée par Airship, si l’adoption des applications mobiles de santé n’est pas encore massive, elle prend chaque année un peu plus d’ampleur.

Source : Cette enquête a été menée par Sapio Research en janvier 2023 auprès de 4 000 consommateurs âgés de 18 ans en France, au Royaume-Uni et aux États-Unis.  Airship

Des chiffres qui sont toutefois à mettre au regard de l’usage dans la durée :

  • 1 application sur cinq est désinstallée après seulement une utilisation et 90 % le sont après 5 usages (Source Mediamétrie)
  • Seuls 20% des malades chroniques utilisent une application dédiée à leur maladie (Source : enquête menée en juin 2016 par la plate-forme Carenity avec le soutien de Roche Diabetes Care auprès de 200 patients diabétiques).

 Des modèles qui peinent à se trouver

D’après France Biotech, 73 % des sociétés de santé digitales sont en phase de commercialisation. Seuls 49 % seraient destinés aux patients, le reste de destinant principalement au système de santé. Car l’achat hospitalier reste le modèle économique principal.

Les premières difficultés se font sentir

Indicateur certes imparfait mais témoignant du dynamisme d’un secteur, les levées de fonds start-up de la e-santé accusent une forte baisse en 2023″ (Source : Mind Health, février 2024). Il faut dire que 2022 avait été une année record.

« Après deux années exceptionnelles (2020 et 2021) pour les sociétés healthtech malgré la crise sanitaire, le financement de ces entreprises retombe au niveau pré-Covid » d’après France Biotech. (Source : Usine digitale, 17 février 2023)

Mais s’il est normal que la bulle de la santé numérique évolue selon son cycle naturel, les premières difficultés se font sentir pour les entreprises du secteur. Plusieurs acteurs ont annoncé récemment des difficultés. C’est le cas par exemple de Wefight, qui avait levé 10 millions d’euros fin 2021 ou de BioSerenity.

Avez-vous trouvé cet article utile ? Oui Non