L’OMS appelle à institutionnaliser l’éducation du patient à la santé

Sommaire :

Ecouter l'article

L’OMS publie un guide sur l’éducation thérapeutique du patient. Il vise à réaffirmer l’importance de l’éducation thérapeutique du patient pour le système de santé européen, guider les pratiques d’ETP et à mieux former les professionnels.

« Les patients passent en moyenne 2 heures par an avec leur prestataire de soins et le reste du temps, ils doivent prendre soin de leur santé eux-mêmes. Il est essentiel de les aider à gérer eux-mêmes leur maladie pour améliorer les résultats obtenus, atténuer leur anxiété et limiter les complications. »

Améliorer le niveau d’éducation du patient : un nouveau guide à l’intention des décideurs et des professionnels de santé pour faciliter l’auto-prise en charge des maladies chroniques, Communiqué de presse de l’OMS, 15 novembre 2023

En France, si certaines initiatives concernant l’éducation thérapeutique du patient sont menées, elles sont encore réservés à des patients ayant connu une phase aigüe.

L’Education thérapeutique du patient est un enjeu capital pour l’Europe

« En Europe, la prévalence des maladies non transmissibles (MNT), ou maladies chroniques, augmente. Aujourd’hui, les MNT sont à l’origine de 90 % des décès dans la Région européenne de l’OMS et pourtant, la plupart des systèmes de santé ont été conçus pour traiter et soigner des personnes souffrant de maladies aiguës. Les services de soins de santé restent à la traîne pour ce qui est de répondre aux besoins particuliers des personnes atteintes de maladies chroniques, notamment de diabète, de maladies cardiovasculaires (hypertension et insuffisance cardiaque) et de maladies respiratoires (asthme et bronchopneumopathie chronique obstructive). »

Source : Améliorer le niveau d’éducation du patient : un nouveau guide à l’intention des décideurs et des professionnels de santé pour faciliter l’auto-prise en charge des maladies chroniques, Communiqué de presse de l’OMS, 15 novembre 2023

La recherche confirme l’efficacité de l’ETP

Les difficultés d’un déploiement à plus grande échelle

D’après L’OMS, les recherches menées sur l’éducation thérapeutique des patients montrent que « l’éducation des patients joue un rôle important dans la gestion des MNT chroniques, tant au niveau de la population qu’au niveau individuel ».

Un changement d’organisation du système de santé nécessaire

L’OMS constate des disparités en Europe. Parmi les recommandations de son guide, l’organisation conseille de :

  • Revoir les réglementations pour généraliser un travail en équipe pluriprofessionnelle chez les professionnels de santé
  • Inclure l’ETP dans les cahiers des charges pour l’achat de services de prestataires de soins de santé ;

Ces mesures, à elles seules, ne permettront pas une introduction réussie de l’ETP au sein de la population générale. On sait que les personnes appartenant à des groupes socioéconomiques défavorisés ont un niveau de littératie en santé plus faible. Il est donc essentiel de veiller à ce que ce groupe et tous les groupes sous-desservis aient accès aux informations sur la santé, et les moyens et la capacité d’exploiter ces informations. Il faut une volonté politique pour lever les obstacles connus entravant l’éducation des patients qui font partie de ceux qui ont le plus besoin de soins de santé.

Le guide est disponible ici (en anglais) : https://www.who.int/europe/publications/i/item/9789289060219

Avez-vous trouvé cet article utile ? Oui Non