Prise en charge préventive

La prise en charge préventive, qu’est-ce que c’est ?

La prise en charge préventive est née de l’association de professionnels de la santé qui souhaitaient faire évoluer le système de santé Français. C’est une méthode de prise en charge santé qui même techniques de changement des comportements santé et accompagnement au quotidien. Elle fait l’objet de trois publications scientifiques aujourd’hui.

La prise en charge préventive a pour ambition de répondre aux nouveaux défis auxquels se confronte notre système de santé.

Pourquoi faire évoluer le système de santé Français ?

Les maladies liées aux habitudes de vie explosent (OMS, 2018; OCDE, 2024). 60 % des maladies seront liées aux habitudes de vie en 2030. Pire, elles touchent des personnes de plus en plus jeunes. Le système de santé Français ne sera pas capable de répondre à ce pic de maladies, car :
  • Le système de santé Français est centré sur le traitement médicamenteux et chirurgical de la maladie. Nous attendons que la maladie se déclare pour agir et ne traitons pas les causes.
  • 60 % des problèmes de santé sont liés à 7 facteurs liés aux habitudes de vie : hypertension artérielle, tabagisme, abus d’alcool, hypercholestérolémie, surpoids, faible consommation de fruits et de légumes et manque d’activité physique (INSERM, 2019). Changer des comportements santé nécessitent une présence au quotidien car les taux d’échec des patients en autonomie sont trop élevés

  • Le personnel soignant n’a pas les moyens économiques et humains de changer les comportements santé
  • Le vieillissement de la population va faire exploser le nombre de pathologies, en plus de l’augmentation des cas précoces

La méthode de prise en charge préventive

  1. Ne pas attendre de tomber malade pour traiter
  2. Traiter les risques santé avec un véritable protocole médicalisé d’accompagnement
  3. Proposer une approche globale de la personne tenant compte de son profil de risque santé, son environnement personnel et professionnel, de ses habitudes de vie et de sa motivation
  4. Un protocole médicalisé d’accompagnement et de changement comportemental
  5. Un protocole conçu par un comité médical et scientifique basé sur la complémentarité d’un accompagnement de professionnels de santé (infirmiers, diététiciens, enseignants en activité physique adaptée, …) et d’un accompagnement digital accessible à tout moment,
  6. Des techniques motivationnelles et de changement comportemental,
  7. Une orchestration de l’accompagnement qui s’adapte aux profil, motivation et évolution de chacun

Les publications scientifiques de la prise en charge préventive

  • Dibie A, Femery V, Dubois A et al. Vivoptim : Retour d’expérience d’un programme expérimental e Santé de prévention primaire du risque cardiovasculaire chez des volontaires de 30 à 70 ans. Ann Cardiol Angeiol (Paris). Nov 2018 ; 67 (5) : 293 299.
  • Une nouvelle approche personnalisée de prévention cardiovasculaire : le programme VIVOPTIM. J. Blacher , V. Femery , F. Thorez et al. A novel personalised approach to cardiovascular prevention : the VIVOPTIM program. Archives of Cardiovascular Diseases , Volume 113, Issue 10, October
    2020, Pages 590 598
  • Blacher J, Femery V. Updating the VIVOPTIM Program for the Assessment of Cardiovascular Risk, Vasc Health Risk Manag . 2021; 17: 675 678.2021 Oct 27

Elle concerne tous les Français, quel que soit leur état de santé

La prise en charge préventive concerne toute la population, quel que soit son état de santé. L’explosion des maladies liées aux habitudes de vie, et notamment de la mortalité précoce, avec le poids économique et social que cela représente, montre qu’il n’est plus possible d’attendre la maladie pour traiter.

Pour les individus sans risques ou problème santé identifié : la prise en charge préventive permet de prolonger les années d’espérance de vie en bonne santé.

Pour les individus à risques identifiés (risques professionnels, antécédents familiaux…), la prise en charge préventive permet de réduire et limiter les risques d’aggravation et de poly-pathologies et de réduire les dépenses de santé, les épisodes de soins.

Pour les individus ayant déclaré une ou plusieurs pathologies, la prise en charge préventive permet d’améliorer l’état de santé, de limiter les risques d’aggravation et de poly-pathologies et de réduire les dépenses de santé, les épisodes de soins.